ACCUEIL
PUBLICATIONS
LA BANQUE DES MOTS
FRANCAIS MODERNE
ORTHONET
BASE DE TERMINOLOGIE
ENSEIGNEMENT FPI
LIEUX DE SEMINAIRE
ECRIVEZ-NOUS

 

La

banque

des mots

Sommaire

Terminologie de la céramique en prothèse dentaire conjointe

 


Emmanuelle JOUARY, Mathilde KRASKOVETZ, Stéphanie SCHUH
 

Cette étude résulte d'une recherche faite dans le cadre de la rédaction d'un mémoire trilingue sur la terminologie en prothèse dentaire conjointe effectué en quatrième année à l'Institut Supérieur d'Interprétation et de Traduction (ISIT). La première étape de ce travail effectué sous l'égide de M. Eisele, notre directeur de mémoire, a consisté à répertorier des termes dits "opaques" dans un domaine que nous connaissions peu. Cette sélection n'a pas été facile car de nombreux professionnels confondent certains termes, tels "translucide" et "transparent" par exemple, ce qui nécessite d'écarter les fausses idées et les emplois inappropriés pour être en mesure d'aborder le plus objectivement possible le concept d'"opacité".
Nous avons notamment retenu des termes tels que la "stratification" ou encore le "lait d'opaque", qu'aucun ouvrage de prothèse dentaire ne définit explicitement, ce qui constitue un des intérêts majeurs de ce mémoire.
Les équivalents anglais et espagnols constituent un autre point fort de cette étude. En effet, d'aucuns pensent que parler de lacunes en la matière relève de l'euphémisme, avis que nous partageons après avoir consulté les ouvrages existants dans les bibliothèques spécialisées.
Parallèlement aux progrès relatifs à la découverte des nouveaux matériaux et de leur procédé d'élaboration toujours plus performants, le domaine de la prothèse dentaire évolue assez rapidement, notamment du point de vue lexical. Aussi avons-nous, en règle générale, privilégié les sources orales des experts espagnols et américains contactés aux sources écrites, dans la mesure où la date d'édition n'attestait pas d'une mise à jour récente. Nous avons tenu compte pour notre travail linguistique de leur confirmation, infirmation ou réserves sur les termes soumis à leur critique, tout en sachant que la terminologie diffère d'un laboratoire à l'autre selon les pays et ce, principalement en raison du manque d'ouvrages certifiant de la terminologie. Nous présentons ici les termes sous la forme lexicale utilisée par les experts. Ainsi, des locutions substantivales telle "la mise en dépouille" ont pour équivalents étrangers des locutions verbales, ce qui peut manquer de logique mais correspond à la réalité de la profession.
Le terme céramique1 vient du mot grec "keramos" qui signifie poterie ou "matière brûlée". Les premiers exemples de réalisations de céramiques datent de 23 000 ans avant notre ère. Depuis ces premiers appareils simplement faits de terre et d'argile, l'expérience et l'utilisation de la céramique ont toujours évolué depuis l'âge de pierre jusqu'au vingtième siècle.
L'idée d'utiliser la céramique comme matériau dentaire remonte à 1776 et c'est au chimiste français Duchâteau qu'on l'attribue. Dubois de Chemant, un dentiste parisien, a continué à développer cette idée et c'est en 1788 qu'il a confectionné les premières dents minérales.
Au début du siècle, C.H. Land a présenté la couronne "Jacket" en céramique pour la céramique de dents fortement abimées qui était assez largement répandue jusqu'à l'arrivée, dans les années soixante, des systèmes céramo-métalliques.
Au début des années quatre-vingts, la couronne entièrement en céramique a connu une renaissance grâce à de nouvelles technologies et de nouveaux matériaux, car la céramo-métallique ne satisfaisait pas pleinement les besoins esthétiques croissants. Les précurseurs de ce nouveau type de couronne sans métal ont été sans aucun doute les systèmes DICOR et CERESTORE.
Encouragés par les possibilités esthétiques qu'offraient ces systèmes aux professionnels, des assortiments de céramique pour le modelage de couronnes, d'inlays, et de facettes sur un matériau réfractaire ont vu le jour, comme par exemple Fortune, HI-ceram, Mirage et Optec.
Le talon d'Achille des matériaux céramiques est leur friabilité et, lié à cela, leur sensibilité à la cassure. Les causes de ce phénomène sont les micro-fêlures de surface qui, sous une charge, se propagent et conduisent à la cassure.
Une possibilité d'empêcher la propagation de fêlures et, par là même d'augmenter la solidité de la céramique, consiste en la fabrication d'une vitrocéramique ou d'une céramique alumineuse.
 

armature n.f.
En. framework
Es. estructura, armazón
Support de prothèse
Support qui reçoit le revêtement.
Syn. Infrastructure.
 
biocompatibilité n.f.
En. biocompatibility
Es. biocompatibilidad
Chimie
Capacité d'un produit à être en contact avec des cellules vivantes sans provoquer de réactions non désirées.
ISO 10 993 : L'Organisation Internationale de Standardisation propose des tests pour évaluer la biocompatibilité des alliages dentaires.
Les avantages du titane sont : sa résistance à la corrosion, sa biocompatibilité, sa résistance à la traction élevée.
En Allemagne et dans les pays nordiques, une polémique est ouverte à propos du palladium dont la biocompatibilité est contestée.
 
biscuit n.m.
En. bisque
Es. bizcocho
Cuisson
Stade de la dent céramique cuite non finie pour essayage et correction.
"On ne doit normalement que réaccentuer l'anatomie de la céramique au stade biscuit plutôt que de la recréer." S 7 p. 49.
 
bridge n.m.
En. bridge
Es. puente
Prothèse conjointe plurale
Système prothétique composé d'éléments scellés sur les dents piliers qui supportent des travées reproduisant la forme ainsi que l'aspect esthétique et naturel des dents absentes.
"Un petit bridge n'excède pas 4 éléments : 2 moyens d'ancrage et 1 ou 2 intermédiaires." S1 p. 83.
"La température de cuisson doit être de 5 à 0 degrés pour un bridge par rapport à l'élément unitaire selon sa masse et le nombre d'éléments." S7 p. 42.
Note : Étymologiquement, "bridge" vient du mot anglais qui signifie "pont", mais ce synonyme français est moins employé que le terme anglais.
Syn. Pont.
 
brûlage n.m.
En. burnout
Es. quema
Cuisson de la céramique dentaire
Élimination par calcination des liants et colorants organiques.
La température doit être suffisamment élevée pour éliminer toutes traces organiques : 550°C maintenus 5 à 10 mn selon l'importance des pièces à cuire.
Selon Bourrely, le cycle de cuisson se décompose en 5 étapes distinctes, désignées : séchage, brûlage, chauffage sous vide, stabilisation, refroidissement.
Un temps de brûlage trop court laisse des résidus qui servent de germes de cristallisation favorisant le processus de vitrification.
V. Vitrification.
 
caractérisation n.f.
En. characterization
Es. caracterización
Montage du cosmétique
Personnalisation de la dent par ajout à l'intérieur comme à la surface de la dent de petites touches de colorants, de fissures, félures ou de taches qui ont pour but d'imiter les défauts naturels des dents.
"Le maquillage peut d'autre part être synonyme de caractérisation très marquée, parfois excessive, destiné à reproduire des dyschromies ou des décalcifications." S7 p. 74.
 
céramique alumineuse l.f.
En. aluminous ceramics
Es. cerámica aluminosa
Céramique dentaire
Matériau céramique qui comprend une proportion importante d'alumine dont le rôle est d'augmenter les propriétés mécaniques du produit.
Contrairement aux vitrocéramiques, les céramiques riches en alumine ne sont utilisées que pour la réalisation d'un cupule qui sera ensuite recouvert par une céramique feldspathique classique.
Plus résistante à la pression qu'à la traction, la céramique peut être renforcée par de l'alumine, elle est alors dite alumineuse.
V. Céramique feldspathique.
 
céramique cosmétique l.f.
En. cosmetic porcelain, porcelain
Es. céramica cosmética, porcelana
Montage du cosmétique
Matériau composé de corps minéraux argilo-siliceux et d'oxydes métalliques utilisé pour la fabrication des dents artificielles.
Il existe 3 gammes de porcelaines dentaires : la céramique opaque, la céramique dentine et la céramique incisale.
ISO 6872 : Les porcelaines peuvent, d'après cette norme (NF S 91-221), être classées en fonction de leur température de fusion : haute, moyenne (de 1050°C ) et basse.
Les céramiques cosmétiques ont tendance à fluer lors des cuissons.
"La porcelaine à basse fusion (750°C-800°C) est une céramique cosmétique." S1 p. 50.
Syn. Porcelaine .
V. Oxyde métallique, fluer.
 
céramique feldspathique l.f.
En. felspathic ceramics
Es. cerámica feldespática
Céramique dentaire.
Céramique issue du feldspath, minéral naturel (silicate complexe), fondu à environ 1200°C.
"Pour le modelage sur feuille de platine, on utilise des céramiques feldspathiques à moyenne fusion." S1 p. 50.
Les restaurations céramo-métalliques sont constituées d'une armature métallique sur laquelle la céramique feldspathique est cuite en atmosphère raréfiée.
 
chanfrein n.m.
En. chamfer
Es. chanfer
Préparation du modèle
Forme clinique de limite cervicale caractérisée par un angle cassé.
Note : L' équivalent anglais "chamfer" désigne également le terme "congé", aussi, une traduction erronée fait-elle parfois apparaître le terme "chanfrein" pour désigner un congé.
colorant de surface l.m.
Montage du cosmétique
V. Maquillant de surface.
 
condensation n.f.
En. condensation
Es. condensación
Montage du cosmétique
Diminution d'eau de la porcelaine.
Cette densification de la porcelaine permet de diminuer la rétraction lors de la cuisson et de réduire la porosité de la céramique cuite.
Il existe plusieurs méthodes de condensation : au pinceau, par sédimentation, par vibration, à la spatule ou par ultrasons etc.
"La condensation manuelle ou ultrasonique donne à la céramique une meilleure tenue, ce qui facilite le sculptage final." S1 p. 50.
 
congé n.m.
En. chamfer
Es. chanfer
Préparation du modèle
Forme clinique de limite cervicale caractérisée par un profil légèrement concave formant un angle de raccordement obtus entre la zone coronaire préparée et la zone non préparée.
"Seul le congé, ou "chamfer" des anglo-saxons satisfait à ces critères." S6 p. 6.
 
contre-dépouille n.f.
En. undercut
Es. zona de retención
Préparation du modèle
Zone de rétention.
"Bien entendu, il est nécessaire de ne pas avoir de contre-dépouille, et le fond des cavités des préparations doit être dépourvu de tout angle." S4 p. 119.
V. Rétention .
 
corrosion n.f.
En. corrosion
Es. corrosión
Chimie et électrochimie
Altération du métal résultant d'une réaction avec le milieu ambiant.
La corrosion est dite chimique lorsqu'elle se produit en atmosphère sèche et électrochimique, quand elle a lieu en atmosphère humide ou en présence d'électrolytes.
La corrosion est une détérioration effective du métal par réaction avec son environnement.
 
coulée en barbotine l.f.
Élaboration d'une céramo-céramique
V. Procédé IN CERAM.
 
couronne n.f.
En. crown
Es. corona
Prothèse conjointe
Élément de prothèse conjointe restaurant une couronne dentaire naturelle, utilisé soit comme restauration unitaire, soit comme moyen d'ancrage de bridge.
Une couronne naturelle désigne la partie de la dent recouverte d'émail et limitée par le collet.
"Cette prothèse est scellée en bouche sur une ou plusieurs dents taillées préalablement par le praticien. Les appellations : couronnes, bridges, inlays, etc. rentrent dans cette classification." S1 p. 3.
V. Prothèse conjointe, bridge.
 
couronne à incrustation vestibulaire l.f.
En. veneer
Es. veneer
Prothèse conjointe
Couronne prothétique métallique dont la partie vestibulaire est recouverte d'un matériau cosmétique (résine ou céramique).
Note : Le sigle C.I.V. se retrouve dans de nombreux ouvrages. Le synonyme n'est pas utilisé oralement.
Syn.Veneer.
 
couronne céramo-métallique l.f.
En. metal-ceramic crown,
ceramo-metallic crown
Es. corona metal-cerámica
Prothèse conjointe
Couronne prothétique à partir d'un procédé spécial de cuisson sur métal d'une céramique pour s'accorder en dilatation avec l'alliage qu'elle masque.
"Les dents adjacentes sont claires et opaques, indication de choix pour une couronne céramo-métallique sur cette incisive reconstituée avec un faux moignon métallique." S6 p. 34.
V. Couronne , C.I.V.
 
couronne de Richmond l.f.
Prothèse conjointe
V. Dent à tenon.
 
couronne jacket n.f.
En. jacket crown
Es. corona jacket
Prothèse conjointe
Reconstruction entièrement en matériau cosmétique (résine composite ou céramique) sans infrastructure métallique
Ce type de couronne est plus esthétique que la couronne céramo-métallique.
"La couronne jacket semble profiter d'un regain d'intérêt suscité, semble-t-il, par les nouveaux procédés "tout céramique"." S8 p. 39.
Note : On trouve le mot "jacket" écrit avec une majuscule.
V. Couronne, couronne céramo-métallique.
 
cuisson de connexion l.f.
En. first bake
Es. cocción de connexión, primera cocción
Cuisson
Liaison sous l'action de la chaleur de deux matériaux différents dont le coefficient d'expansion thermique est compatible.
"Une cuisson de connexion permet d'obtenir une liaison optimale entre le noyau dentinaire et le matériau de stratification." S3 p. 43.
Syn. Première cuisson de la céramique.
 
cuisson d'infiltration l.f.
En. infiltration firing
Es. cocción de infiltración
Procédé IN CERAM
Deuxième cuisson qui sert à renforcer l'armature avec un verre teint qui comble les porosités.
 
cylindre n.m.
En. cylinder
Es. cilindro
Préparation de l'armature
Moule pour couler le revêtement.
"Après une heure, la manchette de papier est retirée de la base du cylindre." S3 p. 40.
 
dégazage n.m.
En. degassing
Es. desgacificación
Traitement de l'armature
Calcination des débris organiques à la surface des armatures céramo-métalliques.
Pour les alliages non précieux, un nettoyage des surfaces devant être recouvertes de céramique s'effectue par sablage à l'aide d'un jet de particule d'alumine. Il est suivi d'un traitement thermique qui permet à la fois le dégazage et la formation d'une couche d'oxydes superficiels.
V. Oxyde métallique.
 
dent à tenon l.f.
En. post crown, Richmond crown
Es. corona poste, corona Richmond.
Prothèse conjointe
Couronne prothétique dont la rétention se fait grâce à un tenon radiculaire.
Syn. Couronne de Richmond .
V. Tenon, rétention.
 
dentine n.f.
En. dentin
Es. dentina
Montage du cosmétique
Couche de céramique recréant la dentine naturelle.
La dentine naturelle ou ivoire est le principal constituant de la dent.
La dentine est recouverte d'émail et en son centre se trouve la cavité pulpaire.
"Cette première couche de dentine est déposée sur l'opaque, elle est donc plus saturée, elle doit englober l'armature." S4 p. 81.
 
dentine-opaque n.f.
En. opaque-dentin
Es. dentina opaca
Montage du cosmétique
Couche de céramique plus opaque que la dentine pour masquer l'armature ou enlever la luminosité de certains endroits.
"La poudre utilisée est celle des dentines opaques Ivoclar." S4 p. 82.
V. Dentine, armature, luminosité.
 
dérochage n.m.
En. oxidation
Es. oxidación
Traitement de l'armature
Opération visant à débarrasser la surface de la pièce coulée des oxydes superficiels dans une solution acide dont la nature et la température sont appropriées à l'alliage utilisé.
"Le dérochage est l'opération qui consiste à débarrasser la surface de la pièce coulée des résidus de combustion." S1 p. 80.
 
die n.m.
En. die
Es. muñon desmontable
Préparation du modèle
Section du modèle comprenant la réplique de la dent taillée et servant de référence pour l'élaboration de la fausse dent.
"Il faut veiller à ne pas surchauffer la céramique et à placer avec précaution l'objet céramique sur le "die"." S3 p. 41.
Syn. Modèle positif unitaire ou M.P.U. (l. m.).
 
duplicata n.m.
En. duplicate model
Es. duplicado
Préparation du modèle
Copie de travail.
Le maître-modèle est conservé pour les essayages et l'on crée un duplicata afin de travailler dessus.
Un duplicata en matériau spécial est utilisé pour le procédé IN CERAM.
V. Maître-modèle.
 
emboxage n.m.
En. boxing
Es. encofrado
Préparation du modèle
Coffrage d'une empreinte avant la coulée.
 
empreinte n.f.
En. impression
Es. impresión
Préparation du modèle
Moule en creux des dents et des tissus buccaux servant de moule au prothésiste pour réaliser le maître modèle.
À partir de l'empreinte un modèle en plâtre dur est coulé.
V. Maître-modèle.
 
épaulement n.m.
En. margin, shoulder
Es. hombro
Préparation du modèle.
Zone du moignon servant de but à la restauration.
 
estampage n.m.
En. stamping, swaging
Es. estampación
Préparation de l'armature
Façonnage à froid d'un alliage ou d'un métal par compression entre des moules en creux (matrices) et en relief (patrices).
L'estampage permet de façonner la feuille métallique d'infrastructure.
 
facette n.f.
En. laminated veneer
Es. carilla
Reconstitution céramique collée
Élément prothétique pour restaurer la face antérieure d'une dent.
Les formes des contours des préparations pour les facettes collées sont identiques pour tous les types de céramiques.
 
fausse gencive l.f.
En. soft tissue, soft gingiva
Es. máscara gingival flexible
Préparation du modèle
Couche de résine molle utilisée sur le maître-modèle afin de visualiser les gencives du patient.
"Il est nécessaire d'avoir des fausses gencives amovibles, le travail du céramiste est beaucoup plus facile." S4 p. 69.
Syn. Fausse gencive de visualisation.
V. Maître-modèle.
 
fausse gencive de visualisation l.f.
Préparation du modèle
V. Fausse gencive.
 
faux moignon l.m.
En. inlay-core, abutment
Es. falso muñon
Prothèse conjointe
Reconstitution coulée comportant un ou plusieurs tenons radiculaires et permettant en l'absence de moignon naturel de réaliser une couronne prothétique.
"Les dents adjacentes sont claires et opaques, indication de choix pour une couronne céramo-métallique sur cette incisive re-constituée avec un faux moignon métallique." S6 p. 34.
Syn. Inlay-core.
V. Tenon, couronne.
 
feuille métallique d'infrastructure l.f.
En. infrastructure metal foil
Es. hoja de infrastructura metálica
Préparation de l'armature
Feuille d'alliages laminés servant à l'élaboration de l'infrastructure céramo-métallique, qui consiste à utiliser comme support des feuilles d'or ou de platine adaptées et brunies sur le die ou estampées.
La céramique utilisée pour émailler les feuilles d'or est une céramique feldspathique tandis que les feuilles de platine nécessitent l'emploi d'une céramique alumineuse.
V. Céramique alumineuse, céramique feldspathique, die.
 
fluage n. m.
En. creep
Es. fluencia
Masse épaulement
Déformation d'un matériau soumis à une contrainte.
La cuisson des céramiques cosmétiques entraîne souvent leur fluage.
 
forces de Van der Waals l.f.p.
En. van der Waal's forces
Es. fuerzas de Van der Waals
Liaison céramo-métallique
Liaisons inter-moléculaires qui s'établissent entre des molécules électriquement asymé-triques, soit en permanence, soit de manière occasionnelle en fonction du mouvement des électrons autour du noyau.
Ils sont identiques à ceux intervenant dans les phénomènes d'adhérence, c'est-à-dire le mouillage du métal par la céramique visqueuse et les forces de liaison purement physiques (force de Van der Waals).
 
frittage n.m.
En. sintering
Es. sinterización
Procédé IN CERAM
Vitrification préparatoire de la poudre céramique pour en éliminer certaines substances.
La poudre d'alliage est frittée sur un modèle en revêtement réfractaire.
Lors du frittage, la résine se calcine et produit de la silice.
V. Vitrification.
 
glaçage n.m.
En. glazing, glaze-firing
Es. glaseado
Finition de la céramique
Cuisson finale de vitrification de la surface de la couronne.
"Lorsqu'une belle translucidité est obtenue dès la première cuisson, la priorité du céramiste devient dès lors de la préserver à travers la seconde cuisson et le glaçage." S7 p. 42.
Le glaçage est une cuisson de finition.
V. Glazure, vitrification, couronne.
 
glaçage mécanique l.m.
Glaçage
V. Polissage.
 
glaçure n.m.
Glaçage
V. Glazure.
 
glazure n.f.
En. glaze powder, glazing porcelain
Es. pasta de glaseado
Glaçage
Poudre céramique appliquée sur la couronne après le montage de la céramique avant cuisson.
Son point de fusion étant plus bas que la céramique, elle permet un glaçage à moindre température.
ISO 6872 : D'après cette norme (NF S91-221), "la température du degré de fusion de la gla-çure est atteint lorsque le glaçage obtenu est cliniquement et esthétiquement acceptable".
Note : Le terme anglicisé de "glazure" est davantage utilisé que "glaçure".
Syn. Glaçure.
V. Glaçage.
 
incisal n. m
En. incisal porcelain
Es. masa incisal
Montage du cosmétique, construction de l'émail
Couche de céramique reproduisant l'émail naturel des dents.
"La progression mésio-distale de l'incisal au tiers incisif est une alternance de bandes d'incisal mélangé à 10% de blanc, d'incisal mélangé à du translucide et de translucide pur." S7 p. 80.
ISO 6872 : D'après cette norme (NF S91-221), la céramique-émail est "une céramique de recouvrement translucide et légèrement pigmentée, utilisée sur une base de céramique-dentine pour simuler l'émail de la dent naturelle".
Syn. Masse incisale.
 
infrastructure n.f.
Support de prothèse
V. Armature.
 
inlay n.m.
En. inlay
Es. inlay
Elément prothétique
Elément de reconstitution d'une partie de la dent ayant une forme mâle.
Note : L'équivalent français est "incrustation" mais l'usage semble avoir consacré l'emploi du terme anglo-saxon.
 
inlay-core n.m.
Prothèse conjointe
V. Faux moignon.
 
intensif n.m.
En. intensive porcelain
Es. intensivo, masa intensiva
Montage du cosmétique
Colorant utilisé en stratification afin de personnaliser la dent.
"Nous préférons dans la plupart des cas utiliser des intensifs de dentines pour restituer toutes les colorations internes, mais ceci est possible si nous disposons toujours au moins d'un millimètre et demi de céramique." S4 p. 59.
Syn. Masse intensive.
V. Stratification.
 
inter n.m.
Bridge
V. Pontic.
 
lait d'opaque l.m.
En. wash opaque, slurry coat
Es. pasta de opaquer, lechada de opaquer
Traitement du métal
Préparation de poudre céramique de saturation appliquée directement sur l'armature métallique qui sert de liant entre celle-ci et l'or de recouvrement ou l'opaque.
"Le lait d'opaque n'a pas pour but de masquer l'armature avec sa seule couche, il est tout simplement le liant avec l'infrastructure et le support de l'or de recouvrement." S4 p. 57.
V. Saturation, armature, or de recouvrement, opaque.
 
liaison céramo-métallique l.f.
En. metal ceramic bond
Es. unión metal cerámica
Physique
Forces d'adhésion qui unissent la porcelaine au métal.
La liaison ne pose pas de problème au niveau des alliages précieux et de certains alliages semi-précieux. En revanche, l'utilisation d'alliages nécessite une technique adaptée à leur composition.
"Si cette liaison (céramo-métal) passe obligatoirement par l'oxydation métallique, il faut savoir que trois forces d'attraction unissent la porcelaine au métal : la liaison physique (forces de Van der Waals), une liaison chimique et une liaison mécanique." S1 p. 85.
 
luminosité n.f.
En. luminosity
Es. luminosidad
Optique
Dimensions de la couleur
Réflexion de la lumière qui détermine le caractère plus ou moins sombre d'une couleur.
"Le noir a une luminosité zéro et le blanc la luminosité maximum." S4 p. 22.
 
maître-modèle n.m.
En. master model
Es. modelo maestro
Préparation du modèle
Reproduction, après moulage de l'empreinte, des tissus bucco-dentaires, en plâtre ou autre matériau de réplique.
Le maître-modèle est coulé en (une galvanoplastie est possible) ou en résine époxy.
Syn. Modèle de travail .
V. Empreinte.
 
mamelon n.m.
En. mamelon
Es. mamelón
Montage du cosmétique
Corne dentinaire bien délimitée en transpa-rence sur le bord libre des dents jeunes.
"Les masses mamelons, plus opaques que les dentines de base, sont intéressantes pour souligner les découpes incisales de dentine." S5 p. 22.
"Lorsqu'un effet de mamelon est décelé, une configuration de la dentine en forme de trident créera un contraste plus marqué avec l'émail." S7 p. 45.
 
maquillant de surface l.m.
En. stain
Es. maquillante
Montage du cosmétique
Céramique colorante utilisée afin de personnaliser le corps et la surface de la dent.
"Les maquillants de surface sont des oxydes métalliques et sont donc réflexifs." S7 p. 84.
"Le système de haute technologie IPS EMPRESS se compose du four EP 500, de la céramique renforcée à la leucite, de maquillants dentinaires et de caractérisation spéciaux..." S3 p. 38.
Note : Le terme anglais "stain" est parfois utilisé.
Syn. Colorant de surface.
V. Oxydes métalliques, IPS EMPRESS .
 
masse collet l.f.
En. cervical porcelain, cervix-colored porcelain
Es. masa cuello
Montage de la céramique
Couche de céramique plus colorée que la dentine pour réaliser le collet des dents et qui reproduit la couleur des racines.
V. Dentine.
 
masse épaulement l.f.
En. shoulder porcelain, margin porcelain
Es. masa de hombros
Montage du cosmétique
Couche de céramique à très faible fluage qui remplace la partie métallique au niveau de l'épaulement vestibulaire.
"La masse épaulement est mêlée avec le liquide pour joint céramique." S4 p. 61.
V. Fluage, épaulement.
 
masse incisale l.f.
Montage du cosmétique
V. Incisal.
 
masse intensive l.f.
Montage du cosmétique
V. Intensif.
 
masse neutre l.f.
Montage du cosmétique
V. Neutre.
 
masse translucide l.f.
Montage du cosmétique
V. Translucide.
 
masse transparente l.f.
Montage du cosmétique
V. Transparent.
 
méthode de la cire perdue l.f.
En. lost-wax method
Es. método de la cera perdida
Élaboration d'une prothèse
Technique de remplacement d'une maquette en cire par un autre matériau coulé ou pressé par élimination de la cire formant un moule en creux.
Les matériaux peuvent être de la céramique, des alliages ou de la résine.
 
mise de dépouille l.f.
En. to remove the undercuts, to fill in the undercuts
Es. eliminar las retenciones
Traitement du modèle
Lissage des préparations pour supprimer les contre-dépouilles.
"Le maître-modèle est traité de façon classique : recherche de l'axe d'insertion, des zones de rétention, de dépouille, mise de dépouille." S5 p. 13.
V. Contre-dépouille, maître-modèle, rétention.
 
mise en revêtement l.f.
En. investing
Es. revestir
Préparation de l'armature
Coulée dans le cylindre d'un revêtement sur les éléments sculptés en cire.
Cette étape de la coulée de la cire perdue fait intervenir la tige de coulée, la nourrice et le cylindre.
"Il est important de noter que lors de la mise en revêtement d'un seul objet (inlay), il faut ajouter un objet factice pour s'assurer que la mesure du temps de parcours s'active." S3 p. 39.
V. Cylindre, coulée à la cire perdue, tige de coulée, nourrice.
 
modelage de la céramique l.m.
Montage du cosmétique
V. Stratification.
 
modèle de travail l.m.
Préparation du modèle
V. Maître-modèle.
 
modèle positif unitaire (MPU) l.m.
Préparation du modèle
V. Die.
 
mordançage n.m.
En. etching
Es. mordimiento ácido
Rétention chimique
Attaque chimique d'une surface à coller pour accroître la rétention.
Les alliages non précieux se mordancent avec des gels d'acide nitrique. Les céramiques avec de l'acide fluorhydrique.
C'est une opération simple, il suffit d'appliquer le gel de mordançage pour la céramique sur toute la partie qui sera en contact avec la dent.
"Du fait de la structure du matériau, le mordançage des faces intérieures n'est nécessaire que sur les facettes." S3 p. 45.
V. Rétention.
 
montage de la céramique l.m.
Montage du cosmétique
V. Stratification.
 
mouillage n.m.
En. watering
Es. remojo
Liaison céramo-métallique
Élimination de l'interface entre un liquide et un solide.
L'opaque "mouille" le métal lors de la cuisson du lait d'opaque.
Ils sont identiques à ceux intervenant dans les phénomènes d'adhérence, c'est-à-dire le mouillage du métal par la céramique visqueuse.
 
neutre n.m.
En. neutral
Es. neutro
Montage du cosmétique
Poudre de céramique incolore pour dessaturer.
"La masse neutre est mélangée avec le liquide de glaçage et de maquillage, on applique ensuite ce mélange jusqu'à environ 1 mm du bord cervical." S3 p. 43.
"La troisième dentine est un mélange de dentine de base de la couleur choisie à 50% avec du neutre ID1." S4 p. 83.
Syn. Masse neutre.
 
nourrice de coulée l.f.
En. casting reservoir
Es. reserva de colada
Préparation de l'armature
Réservoir qui assure l'alimentation de la pièce à couler et qui fournit le métal en fusion destiné à compenser la contraction due à la solidification.
La nourrice de coulée permet d'éviter que la rétraction du métal se fasse dans la pièce coulée.
La nourrice de coulée est en contact avec les tiges de coulée.
 
onlay n.m.
En. onlay
Es. onlay
Élément prothétique
Élément de reconstitution d'une partie de la dent ayant une forme plate ou femelle.
"Lors de la réalisation de très gros onlays, nous n'effectuons pas de modelage complet." S4 p. 128.
L'onlay est généralement utilisé pour des délabrements plus importants : les restaura-tions effectuées sont plus recouvrantes que pour les inlays.
Note : Il n'existe pas d'équivalent simple en français ; aussi, l'usage a consacré l'emploi du terme anglo-saxon.
 
opalescence n.f.
En. opalescence
Es. opalescencia
Optique
Modification du spectre lumineux au passage dans un milieu opalin qui tire la lumière transmise du bleu à l'orange.
Pour recréer ce phénomène dans la céramique, il importe que l'écart entre les coefficients de réfraction de la matrice et des microparticules en suspension soient aussi grand que possible pour favoriser une réflexion importante des ondes courtes.
"L'émail peut avoir plusieurs aspects caractéristiques : l'opalescence se stimule par un mélange d'émail, de blanc et de bleu et accessoirement de gris et de violet." S7 p. 79.
"Toutes les céramiques opales à base de leucite reproduisent cet effet par l'inclusion de pigments bleus, mais elles ne peuvent restituer l'opalescence naturelle qui se caractérise par un effet orangé." S5bis p. 30.
 
opaque n.m.
En. opaque
Es. opaquer
Traitement du métal
Couche de céramique hautement réfléchissante en matériau ne laissant pas passer la lumière qui cache le métal de l'armature.
ISO 6872 : D'après cette norme (NF 91-221), "la température du degré de fusion de l'opaque est atteinte lorsque le retrait de cuisson est terminé."
"Cette couche d'opaque est de la couleur choisie lors de la prise d'empreinte." S4 p. 57.
V. Armature.
 
or de recouvrement l.m.
En. gold metal conditioner, gold bonding agent
Es. capa de oro, capa dorada
Traitement du métal
Pellicule à teneur élevée en or recouvrant le lait d'opaque qui modifie la couleur de l'armature avant la stratification.
"Pour éliminer tout effet de gris à travers l'opaque, nous utilisons un or de recouvrement." S4 p. 57.
V. Lait d'opaque, armature, stratification.
 
oxyde métallique l.m.
En. metal oxide
Es. oxido metálico
Chimie
Molécule de métal oxydé.
Toutes les céramiques dentaires sont cons-tituées d'oxydes métalliques.
"Les maquillants de surface sont des oxydes métalliques et sont donc réflexifs." S7 p. 84.
 
pilier n.m.
En. abutment
Es. pilar
Bridge
Appui naturel ou implantaire par lequel la force occlusale est transmise à l'os.
 
polissage n.m.
En. polishing
Es. púlido
Glaçage
Unification et brillantage de la surface de la dent par abrasion fine.
Le polissage demande un glaçage thermique incomplet.
"Le polissage mécanique intéresse les lignes de transition, les bombés vestibulaires ainsi que les bords incisifs de façon à individualiser leur texture." S7 p. 81.
"L'ajustement occlusal terminé, entreprendre le polissage qui se fera à la meulette, au crayon caoutchouc dans un premier temps, à la brosse enduite de pâte abrasive dans un deuxième temps." S1 p. 81.
Syn. Glaçage mécanique.
V. Glaçage.
 
pont n.m.
Prothèse conjointe plurale
V. Bridge.
 
pontic n.m.
En. pontic
Es. pontico
Bridge
Elément prothétique situé entre les dents piliers.
Il est recommandé de faire des pontics contra-muqueux en respectant le volume de la muqueuse plutôt que des supra-muqueux.
Syn. Inter.
V. Pilier.
 
porcelaine n.f.
Montage du cosmétique
V. Céramique cosmétique.
 
première cuisson de la céramique l.f.
Cuisson
V. Cuisson de connexion.
 
pressée n.f.
En. pressing
Es. prensada
Préparation de l'armature
Introduction d'un matériau fondu dans l'espace libéré par la cire par pression d'un piston.
"La pressée s'effectue en général sous une pression de 305 bars." S3bis p. 34.
 
procédé IN CERAM l.m.
En. IN CERAM process, slip-casting
Es. proceso IN CERAM
Élaboration d'une céramo-céramique
Méthode d'élaboration d'une infrastructure à haute teneur en Al2O3 frittée en phase solide et infiltrée secondairement avec un verre coloré.
Syn. Coulée en barbotine.
V. Infiltrée.
 
prothèse conjointe l.f.
En. fixed prosthesis
Es. Protesis dental fijada
Prothèse dentaire
Prothèse appui dentaire fixée aux dents restantes sur les points d'appui.
Les éléments ou pièces artificielles en prothèse conjointe, peuvent remplacer : des portions de dents (inlay ou onlay), la partie périphérique des dents (couronne), les dents absentes (éléments intermédiaires de bridge).
"Une prothèse conjointe est intégrée en permanence dans la bouche du patient à la différence de la prothèse adjointe." S2 p. 197.
"La prothèse fixe (ou fixée) appelée également prothèse conjointe ou scellée." S1 p. 3.
V. Inlay , onlay, couronne , bridge.
 
résine époxy l.f.
En. epoxy resin
Es. resina de epóxido, resina epóxica
Préparation du modèle
Résine durcissable possédant des caracté-ristiques uniques en termes d'adhésion, de stabilité chimique et de résistance.
Le maître-modèle est coulé en plâtre (une galvanoplastie est possible) ou en résine époxy.
 
rétention n.f.
En. retention
Es. retención
Liaisons physique et chimique
Qualité de tenue d'un matériau sur une dent.
La rétention est obtenue par le mordançange, la silanisation ou de façon mécanique (grillage, billes).
"La rétention est une notion plurifactorielle dans laquelle interviennent la géométrie de la préparation (convergence des faces de la préparation), la surface développée, l'insertion passive et le micro-clavetage des produits de scellement." S6 p. 13.
V. Mordançage, Silanisation.
 
rétraction n.f.
En. retraction
Es. retracción
Cuisson
Phénomène de retrait de la plupart des métaux et alliages qui diminuent de volume.
Les techniques classiques de cuisson de la céramique ne permettent pas d'éviter la rétraction. Elle est due à la diminution de surface des ménisques de la phase liquide et à l'évolution du système vers l'état d'énergie libre minimale sous l'effet de la diffusion atomique à haute température.
Lors de la rétraction on observe une diminution de volume de la dent.
 
sablage n. m.
En. sandblasting, blasting
Es. enarenado, arenado
Traitement de surface
Traitement de surface par projection de grains de sable avec de l'air comprimé.
Pour les alliages non précieux, un nettoyage des surfaces devant être recouvertes de céramique s'effectue par sablage à l'aide d'un jet de particule d'alumine de 50 mm.
 
saturation n.f.
En. saturation
Es. saturación
Optique, dimensions de la couleur
Degré de concentration de la teinte.
"Les modifications d'opaque sont indiquées lorsque l'épaisseur de céramique est réduite ou lorsque l'on désire accentuer l'effet de profondeur ou de saturation de la teinte, ainsi que lorsque la brillance doit être atténuée." S7 p. 14.
"La saturation d'une dent orange est plus élevée que celle d'une dent jaune." S4 p. 22.
 
silanisation n.f.
En. silanization
Es. silanización
Rétention chimique
Application de silane visant à coupler la résistance à la traction de la liaison entre la céramique et le polymère de collage.
La silanisation consiste en une simple application au pinceau d'une fine couche de silane qui doit se faire extemporanément pendant la phase clinique du collage.
 
stratification n.f.
En. porcelain build-up
Es. estratificación
Montage du cosmétique
Modelage de la céramique par couches superposées.
"Quand nous réalisons nos travaux, nous appliquons en association la méthode de stratification." S4 p. 73.
Syn. Modelage de la céramique, montage de la céramique.
 
système IPS EMPRESS l.m.
En. IPS EMPRESS system
Es. sistema IPS EMPRESS
Elaboration d'une céramo-céramique
Procédé de pressée d'une céramique renforcée à la leucite à haute température faisant appel à la méthode de la cire perdue.
Ce procédé mis au point par IVOCLAR a la particularité de proposer deux techniques de finition : la technique de stratification pour la restauration des antérieures et la technique de maquillage pour la restauration des postérieures.
"Le système IPS-EMPRESS permet de réaliser des couronnes, des inlays/onlays, des facettes." S3 p. 38.
V. Méthode de la cire perdue, stratification.
 
technique de cire ajoutée l.f.
En. wax-up technique
Es. técnica de cera añadida
Elaboration de la maquette en cire
Technique de sculpture de la maquette en cire au laboratoire, par adjonctions successives de petites quantités de cire.
Le wax up ou technique de cire ajoutée a pour but la réalisation de la maquette en cire au laboratoire.
"Cette méthode s'oppose aux techniques ou sculptures soustractives." S1 p. 71.
Syn. Technique par addition.
 
technique par électro-déposition l.f.
En. electrodeposition technique
Es. técnica de electrodeposición
Préparation de l'armature
Méthode qui consiste à poser électroniquement une couche d'or sur un duplicata en plâtre du die original rendu conducteur par une fine couche de poudre d'argent.
L'infrastructure métallique peut être, entre autres méthodes, élaborée par usinage ou électro-déposition.
V. Duplicata, die.
 
teinte n.f.
En. shade
Es. tinte
Optique, dimensions de la couleur
Longueur d'onde résultante d'une couleur dans le spectre.
"Quand nous disons par exemple qu'une dent est jaune ou orange, nous décrivons sa teinte." S4 p. 22.
 
tenon n.m.
En. post
Es. espiga
Dent à tenon
Le tenon est la partie mâle qui correspond à la partie femelle : la mortaise.
"La C.I.V. peut être soit creuse, soit pleine, donc de substitution et à tenon (couronne tenon monobloc)." S1 p. 82.
 
tige de coulée l.f.
En. sprues
Es. bebedero
Préparation de l'armature
Fil de cire placé à la surface de la maquette en cire pour ménager un conduit permettant au matériau de remplacement de s'écouler.
"Les tiges de coulée doivent avoir une longueur d'environ 6 à 8 mm." S3 p. 39.
V. Cylindre.
 
translucide n. m.
En. translucent porcelain
Es. masa translucida
Montage du cosmétique, construction de l'émail
Couche céramique se laissant traverser par la lumière et appliquée sur toute la surface de la couronne.
"C'est pour cela que nous utilisons les poudres de la gamme Ivoclar : des couleurs plus franches, moins chargées en gris, mais surtout une palette de translucides ne se différenciant pas uniquement par leur luminosité mais aussi par leur différence de teintes." S4 p. 76.
Syn. Masse translucide.
V. Email , couronne.
 
transparent n.m.
En. transparent porcelain
Es. masa transparente
Montage du cosmétique, construction de l'émail
Couche céramique se laissant aisément traverser par la lumière et appliquée sur toute la surface de la couronne.
Note : La confusion entre "transparent" et "translucide" est fréquente.
Syn. Masse transparente.
V. Email, Couronne.
 
travée n.f.
En. pontic area
Es. vano de puente
Bridge
Espace entre les dents piliers où est placé le pontic.
veneer n.m.
Prothèse conjointe
V. Couronne à incrustation vestibulaire.
 
vernis espaceur l.m.
En. spacer
Es. espaciador, laca espaciadora
Préparation du modèle
Laque acrylique utilisée sur le die afin de créer un espace pour le ciment de scellement.
"Comme vernis durcisseur, nous utilisons de la cyanolite, c'est seulement ensuite que nous passons une première couche d'un vernis espaceur gris et une deuxième couche d'un vernis espaceur doré." S4 p. 61.
V. Die.
 
vitrification n.f.
En. vitrification
Es. vitrificación
Glaçage
Augmentation de la proportion de verre dans la céramique par chauffage.
"Une exposition trop prolongée au vide peut provoquer des éclats, de même que des cycles effectués à des températures trop élevées produiront une vitrification et une tonalité grise de la céramique." S7 p. 42.
 
vitrocéramique n.f.
En. glass ceramic
Es. vitrocerámica
Céramique dentaire
Matériau mis en forme à l'état de verre qui subit un traitement thermique de cristallisation volontaire contré et partiel.
"Les vitrocéramiques sont des matériaux obtenus à partir de verres qui subissent un traitement thermique de cristallisation contrée et partielle."

Références bibliographiques
 
S1 : Yves SIMONPAOLI, Manuel de technologie de prothèse, Paris, Masson, 1991, 121 p.
S2 : Commission Nationale de Qualification des Assistantes en Odonto-Stomatologie, L'assistante en odonto-stomatologie, Paris, 1993, 407 p.
S3 : G. BEHAM, IPS EMPRESS, 2e partie, La technique pas à pas - Prothèse dentaire n° 63, Paris, janvier 1992, 80 p.
S3bis : G. BEHAM, IPS EMPRESS : Une nouvelle technologie en matière de céramique - Prothèse dentaire n° 61, Paris, novembre 1991, 72 p.
S4 : G. UBASSY, Formes et couleurs. Les clés du succès en céramique dentaire, Quintessence books, Editions Cdp, Paris, 1992, 215 p.
S5 : V. PRAT, Une céramique au quotidien du laboratoire - Prothèse dentaire n° 90 Paris, avril 1997, 56 p.
S5 bis : Céramique-or hydrothermale : un concept fondamental - Prothèse dentaire n° 85, Paris, novembre 1993, 56 p.
S6 : F. LIGER, D. ESTRADE, Préparations pour céramiques et céramo-métalliques, Paris, Editions Cdp, 1996, 68 p.
S7 : A. PINAULT, G. CHICHE, Vers la céramique artistique. Traité progressif sur la réalisation de la céramique esthétique, Paris, Edition Prohtèse Dentaire, 1997, 127 p.
S8 : Revue Française des Prothésistes Dentaires, RFPD, Paris, 1992, 48 p.
1 Texte inspiré de l'article IPS EMPRESS : Une nouvelle technologie en matière de céramique dentaire de G. Beham.

Retour

 

© Conseil international de la langue française

[Accueil] [Publications] [Banque des Mots] [Français Moderne][Orthonet] [Base de terminologie] [Lieux de séminaire] [Enseignement FPI] [Contact]